Interview avec un joueurs de la NBA « Sir » C. Barkley…

Publié: 9 mars 2006 dans Interview Choc !
Si quelqu’un me provoque
je réponds, c’est ma règle
 
 
: La valeur doit-elle être mesurée par le nombre de championnats remportés ?
Charles: Je ne pense pas, mais cela donne aux critiques l’occasion de se moquer de nous. Je ne trouve cela juste de dire, par exemple que Dan Marino n’est pas un grand quaterback parce qu’il n’a pas gagné de Superbowl. Pareil "chez nous", Pat Ewing ou Karl Malone. Et moi…
 
: T’as des remords d’avoir balancé un mec à travers une vitre, à Orlando ?
Charles: Aucun il ne devait pas me lancer son verre, pour commencer. Pensez un peu, tout le monde réagirait de la même manière. Tu es tranquillo, dans ton coin et te cherche…
Pourquoi aurais-je des remords? 
 
: Et les insultes avec les fans, comme à Utas en playoffs, ça t’as coûté 10 000 dollards…
Charles: Je m’en moque. Il m’a dit que j’étais trop vieux, trop chauve et que je ferais mieux d’arrêter. Je l’ai toujours dis. Si quelqu’un me provoque, je vais répondre. C’est ma règole.
 
: Et l’histoire de la marijuana en NBA, le syndicat des joueurs refuse le test. Ton avis ?
Charles: J’ai pensé que c’était un peu gros quand un article est sortit annonçant que 67% des joueurs NBA fumaient ça. J’étais déçu car il n’a pas de preuve scientifique mais s’ils veulent tester, je n’ai rien contre. Je trouve qu’il y a des choses plus importantes à discuter. 
 
: Au fait, tu n’estoujours pas un rôle-modèle comme Michael ou Grant Hill ?
Charles: Non, l’Amérique veut des mecs comme ça. Pas de noirs fort avec des opinions. 
 
: Pourtant ils le sont…
Charles: Oui, mais ils sont plutôt du genre Cosby Show. J’ai tendance à faire peur à l’Amérique blanche. Les jeunes de notre communauté n’ont pas une très grande estime pour eux-mêmes. Ils ne voient leur avenir se décliner que dans trois styles d’existances: athlètes, vedettes du show-bizz ou truands. Et 99% veulent devenir sportifs professionnels, ils ne se rendent pas compte qu’ils ont plus de chance dêtre docteurs, ingénieurs ou avocats. C’est incroyable!
 
: La league, justement, tu l’aimes toujours autant ?
Charles: J’aime le basket-ball, c’est la merveille du monde. Ma  seule inquiétude est que les joueurs soient si jeunes, leurs donner tant d’argent et les exposer sous les  flashes, dur! 
 
: Et quel sera l’avenir sans Jordan ?
Charles: Il y aura d’autres visages. On a surmonté les arrêts de Dr. J, Larry et Magic. Il y a beaucoup de variantes.
 
: Et toi, bientôt fini ?
Charles: Je sais seulement que je préfère m’arrêter trop tôt que trop tard. Les gens veulent toujours que tu continues, mais c’est mieux de laisser un bon souvenir…
 
Laissez moi vos commentaires…
Publicités
commentaires
  1. YoannTracyMcGrady dit :

    sir barkley ne changera jamais c’est bien malheureux !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s