Simply Kobe

Publié: 2 juin 2006 dans Sport

            "Ca s’est passé, je ne peux pas donner d’autres explications. Mon seul objectif était la victoire. Ensuite, vous avez vu ce qui s’est passé, je ne vais pas mentir. Même dans mes rêves les plus fous, jamais je n’aurais cru marquer autant de points en un match. Maintenant, j’ai quatre jours pour m’en remettre. Mais vraiment, c’est étrange de se retrouver devant de tels grands joueurs."

 

Que dire sur KOBE, alors que tan de choses ont déjà été dites (peut-être trop). Bryant était le principal scoreur dans l’histoire du sud de la Pennsylvanie durant son passage en High-School avec 2 883 points, cassant ainsi tout les records des légendes NBA et du Hall of Fame, en particulier Wilt Chamberlain (2 359 points). Et un ancien joueur de St. Joseph du nom de Carlin Warley (2 441points). K. Bryant a mené son lycée à 77 victoires pour 13 défaites, durant ses trois dernières saisons. Il a réalisé son recort de carrière (High-School) avec 50 points contre Marple Newton. Il en a parcouru depuis 1996, l’année où les Lakers ont voulu Bryant mais le projetait plus-tard, ainsi ils ont proposé une affaire avec les Hornets de Charlotte qui avait choisi Kobe à la 13ème place de la Draft et aussitôt échangé contre Vlade Divac, pour aller en direction de la côte-ouest. En dépit de sa jeunesse et de son manque d’espérience en université, Bryant était un élément principal de la mauvaise saison 1996-97 des LA. Lakers. Durant sa première saison, il joua 71 matchs, dont 6 matchs dans le cinq de départ avec une moyenne de 7,6 points, 1,9 rebonds et 1,3 passes en 15,5 minutes de jeu par match. Il continua à progresser d’année en année, tout comme ses coéquipiers dont Shaquille O’neal. Les Lakers continuèrent sur leur lancé et gagnèrent enfin le titre NBA en 2000 (tant convoité depuis 1988, à l’époque du Showtime), après une lutte acharnée contre les Pacers de l’Indiana, remportèrent le doublé en 2001 contre les Philadelphia 76ers, et un Three-Peat en 2002 face aux New-Jersey Nets ; du jamais vu depuis les Chicago Bulls de Michael Jordan.

Félicité par Magic Johnson, Kobe Bryant est ému. Déjà auteur d’une saison exceptionneol, l’arrière des Lakers a surpassé tous ses exploits passés en inscrivant 81 pts (28/46 aux tirs, 7/13 à 3 pts, 18/20 aux LF) à la défense des Raptors. Un total qui permet aux Lakers, pourtant largement menés, de finalement s’imposer 122-104 face à Toronto. Il bat ainsi son record personnel et historique en carrière le 22 janvier 2006.

"Je ne pouvais rêver de ça, même quand j’étais gosse", a déclaré Bryant 27 ans, qui a quitté le parquet sous une standing ovation à 4,2 secondes de la fin du match. Un score qui permet à Bryant de devenir le dauphin de W. Chamberlain, auteur de 100 points en 1962. Depuis, jamais un joueur n’avait approché ce record d’aussi près… Mais rappelons que W. Chamberlain cartonnait dans les années 60 après un passage chez lzs Harlem Globe-Trotters . Une époque les défenses étaient poreuses et les intérieurs de qualités étaient rares. C’est pour cela que les 81 points de KB8 valent largement les 100 pts de "The Silt", inscrit avec Philadelphie contre New-York Knicks le 2 mars 1962, même si à l’époque le tir à 3 pts n’existait pas. Rappelons que celle-ci fut introduite par l’ABA ligue concurrente de la NBA en 1967, jusqu’à sa fusion avec cette dernière en 1976. L’ABA se distinguait de la NBA par un jeu plus ouvert et orienté vers l’attaque, qui attirait de nombreux fans. 

Elgin Baylor détenait le précédent record de la franchise, avec 71 points marqués à New-York le 15 novembre 1960. Le record de Michael Jordan est de 69 points. Hormis Bryant, seuls quatre joueurs ont réussi à inscrire plus de 70 points au cours d’une même rencontre : Wilt Chamberlain, David Thompson, E. Baylor et David Robinson. Dimanche soir, K. Bryant a joué environ 42 minutes, il a marqué 27 points dans le troisième quart-temps et en a ajouté 28 de plus dans le dernier quart-temps. Le mois dernier, il avait marqué 62 points lors de la victoire 112-90 de son équipe contre Dallas, sans avoir joué le dernier quart-temps ainsi que la prolongation.

En attendant, après son hit contre les Raptors. Kobe a définitivement enterré les comparaisons avec Michael Jordan.

"Je ne veux plus entendre parler de cela. Mike était ce qu’il était, et moi je suis quelqu’un d’autre. Il a gagné un paquet de titre et j’en ai gagné d’autre,mais je ne suis pas le même joueur que JORDAN".

La preuve en 1998, Kobe vit une autre planète devenant le plus jeune joueur de l’histoire du All-Star-Game détrônant au passage un autre Laker du nom de Magic Johnson. 

"Je rêve, j’ai 19 ans et je me retrouve en train de défier Air Jordan dans le All-Star-Game en plein Madison Square Garden !…"  L’affrontement promettait d’être intense et passionant. Car MJ va sortir une feuille de route digne d’un MVP avec 23 points, 6 rebonds et 8 assists. Larry Bird, qui coache la selection Est, avait prévenu les gars : "Donner le ballon à Michael, et il s’occupera du reste !" Toujours très joueur, Air Jordan exécutera son dernier lancer franc les yeux fermés ! A l’Ouest Kobe Bryant sort le "grand jeu" sur trois quart-temps. Consigné sur le banc lors du dernier, par son entraîneur George Kar : "Il en faisait un peu trop". M. Jordan chargé de juger Kobe, confiera : "Il a un énorme culot, j’aime ça…"

Certains disent qu’il est sur le terrain que pour le one-man-show, je ne crois pas qu’on situe bien le problème. Pour se justifier il leur répond :

"Certains soir, je plie le match en marquand 40 points, et je sais qu’il faire ça pour gagner". D’ailleurs dans une pub qu’il a tourné pour Nike, Kobe peu de choix au fans de basken en leur disant "Aimez-moi ou détestez-moi". Le seul qui est capable de le connaître par coeur c’est Phil Jackson en disant ceci :"Aux Etats-Unis, on est démocrate ou républicain. Avec Kobe c’est pareil, les gens sont Pour lui ou Contre lui." Justement ce dernier affirme en parlahnt de son coach : "J’ai appris le jeu NBA grâce à lui."

Alors que l’on AIME ou Pas Kobe Bryant, il fait parler de lui et tout le monde le suit. Pouurqoi ? Peut-être que, c’est parce-que c’est l’un des meilleurs joueurs de la ligue…

 

© Jamil Zaïani

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s