Quelques mots sur…la science-fiction.

Publié: 1 novembre 2011 dans Actualités et politique, High-tech
La Science-Fiction, est un genre principalement littéraire et cinématographique/télévisuel structuré par 
des hypothèses sur ce que pourrait être le futur ou 
des univers inconnus (planètes éloignées, mondes 
parallèles, etc.), en partant des connaissances actuelles qu’elles soient scientifiques, technologiques, 
ethnologiques, etc… 
Cependant la science-fiction se décrirait plus comme étant un genre dont la limite n’est que l’imagination. 
Ses histoires sont construites à partir des connaissances dont nous disposons et met en scène des 
univers où se déroulent des faits impossibles ou non 
avérés en l’état actuel de notre civilisation, des techniques ou de la science, et qui correspondent géné-
ralement à des découvertes scientifiques et techniques à venir plus ou moins proches dans le temps.
Cependant la science-fiction compte de nombreux sous-genres. Parmi les plus connus on retrouve :
• Le space opera est le socle de la science-fiction. Il a pour caractéristique commune de se dérouler 
à une échelle interplanétaire.
• La hard science-fiction, ou « hard SF », se caractérise par une histoire qui tourne autour ou est à 
la base de nos connaissances dans les sciences et techniques, comme la physique, l’astrophysique et la chimie.
• Le voyage dans le temps peut être un genre à part entière, ou l’un des thèmes d’une œuvre. 
Ce genre affronte les problèmes liés aux paradoxes temporels, comme le paradoxe du grand-père, 
mais peut amener à des réflexions sur certains événements historiques lorsque, par exemple, 
un personnage crée l’histoire qu’il voulait en fait observer
• Le planet opera a pour décor une planète étrangère aux caractéristiques déroutantes et mysté-
rieuses que les principaux personnages ont pour mission d’explorer et de découvrir sous tous ses 
aspects (faune, flore, ressources).
• L’uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issueB
pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. Ce sous-genre, par exemple, 
peut amener à la création de dimensions parallèles ou réalités alternées.
• Ceci dit il existe également  le cyberpunk, branché sur les réseaux, la speculative fiction, qui 
tourne autour de concepts philosophiques, psychologiques, politiques ou sociétaux, le policier/
science-fiction et bien d’autres.
C’est cette diversité et le mélange constant des sousgenres qui rend la science-fiction si difficile à définir d’une façon bien précise. Enfin, il est bon de préciser que la science-fiction se distingue du fantastique qui inclut une dimension 
inexplicable et de la fantasy qui fait souvent intervenir la magie.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s